Remarques sur un texte d’Unamuno à propos de l’illusion téléologique provoquée par la conscience

La seule conscience que nous ayons est celle de l’homme (1). Le monde est pour la conscience. (2) Ou plutôt, ce pour, cette notion de finalité, sentiment plutôt que notion, ce sentiment téléologique ne naît que là où il y a conscience. Conscience et finalité sont au fond la même chose. (3) Si le soleil... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :