Bentham — Les législateurs gouvernent trop

Les législateurs ont en général beaucoup trop gouverné. Au lieu de se fier à la prudence des individus, ils les ont traités comme des enfants et des esclaves. Ils se sont livrés à la même passion que les fondateurs des ordres religieux, qui, pour mieux signaler leur autorité et leur petitesse d’esprit, ont tenu leurs sujets dans la plus abjecte dépendance et leur ont tracé jour à jour, moment à moment, leurs occupations, leurs aliments, leur lever, leur coucher et tous les détails de leur conduite. Il y a des codes célèbres où l’on trouve une multitude d’entraves de cette espèce : ce sont des gênes inutiles sur le mariage, des peines contre le célibat, des règlements somptuaires et mille puérilités semblables, qui ajoutent à tous les inconvénients d’une contrainte inutile celui d’abrutir une nation, en couvrant ces absurdités d’un voile mystérieux pour en déguiser le ridicule.

Le despotisme n’est jamais plus funeste que lorsqu’il se produit sous le manteau de la bienveillance ; il n’est jamais plus dangereux que quand il agit dans la conviction qu’il représente la bienveillance. 

Jérémy Bentham

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :